Posted on

Exercice qui fait du bien #17

Savoir se taire

Je l’avoue, l’exercice de cette semaine ressemble plus à une leçon qu’à un exercice bien-être. J’avais ce besoin de l’exprimer, car, la plupart du temps, je me retrouve à être témoin de commentaires sur le poids, même si ce n’est pas du mien dont il s’agit, et ça me dérange profondément toutes les fois. Je t’explique pourquoi il faut apprendre à se taire.

Tu as un. e collègue ou un. e ami. e qui vient visiblement de perdre du poids ? Tu débordes de curiosité et tu aimerais avoir son truc ? Chut ! Ça te démange de lui dire combien tu trouves que ça lui va bien. Chut ! Même si, de prime abord ton commentaire se veut un compliment, abstiens-toi. C’est prouver que commenter l’apparence des autres est néfaste. 

Admettons que les mots franchissent tes lèvres. « Wow Camille ! Tu as perdu du poids ! Ça te va vraiment bien ! Tu as fondu, t’es super belle ! » Ce message véhicule la valorisation de la minceur. Qu’arrivera-t-il si Camille reprend son poids d’avant, ou plus ? Elle va se souvenir de ce commentaire et va probablement avoir honte de son propre corps. Son estime d’elle-même risque de flancher un bon coup. On l’aime Camille, on ne voudrait pas qu’elle se sente mal.

Alors on fait quoi ? À moins que tu aies de sérieux doutes que Camille souffre d’un trouble alimentaire qui serait la cause de cette chute soudaine de son poids, ce n’est nullement nécessaire d’en parler.

Et si c’est Camille qui aborde en premier le sujet ? Je crois que la meilleure approche est l’écoute. Tu peux également lui mentionner que tu la trouves belle, et ce, en tout temps. Que son apparence n’importe peu pour toi, c’est sa personnalité qui la rend rayonnante, peu importe son poids.

 

Commente ici!